1. Formalogistics
  2. »
  3. Programme de la formation CACES ®R386
  4. »
  5. Autorisation de conduite de nacelle sans CACES®

Autorisation de conduite de nacelle sans CACES®

Tout ce qu’il faut savoir sur l’autorisation de conduite de nacelle sans CACES®

Qui peut délivrer une autorisation de conduite de nacelle sans CACES® ?

Formalogistics accueil la formation nacelle R386 pour la prévention des risques quant à la conduite en sécurité des engins de chantiers sur site.

Quand il est amené à utiliser une nacelle dans son entreprise, le chef d’établissement (en tant que responsable de la sécurité) est dans l’obligation de connaître les différences entre le CACES® et l’autorisation de conduite.
La maîtrise et la compréhension de ces deux autorisation est indispensable pour rester en conformité avec la loi du travail.

L’autorisation de conduite d’une nacelle pour le futur employé est une simple délivrance faites par l’employeur. Elle concerne la capacité de conduite d’un engin de chantier. Cet autorisation est nominative et peut être retirée par l’employeur à son titulaire à tout moment.

De plus, cet autorisation est délivré seulement après formation ou remise à niveau en interne dans l’entreprise. Ce certificat d’aptitude permet de s’assurer que le futur conducteur de nacelle possède les connaissances et compétences nécessaire pour sa sécurité au travail.

Faites votre demande devis pour suivre une formation CACES nacelle ici

Comment conduire une nacelle sans CACES® ?

Pour palier un échec au CACES® nacelle, l’employeur peut faire délivrer une autorisation de conduite nacelle à la suite de :

  • l’avis d’aptitude délivré par le Médecin du travail
  • le contrôle des connaissances et compétences quant à l’utilisation des engins de chantiers en entrepôt
  • la parfaite connaissance des lieux et des règles de sécurités à respecter sur les différents sites de travail

Il faut savoir que le CACES® nacelle (R386) est valable 5 ans.

L’autorisation n’est valable seulement dans le cadre de l’entreprise où elle a été délivrée.

Ainsi dans tous les cas, l’employeur doit obligatoirement évaluer son futur employé car la seule obtention du CACES® n’apporte aucune garantie sur les capacités de ce dernier a réalisé ses missions en toute sécurité.

Top